Supreme US obtient l’annulation de deux marques chinoises intégrant son signe SUPREME

June 26, 2019

 

Supreme US n’avait pas procédé à l’enregistrement de son signe SUPREME en Chine, avant toute commercialisation de ses produits. Une société tierce a profité de la faille et avait procédé à l’enregistrement de deux marques chinoises sur le signe « ITSupremeNow » et avait ouvert 2 boutiques en Chine.

 

Malgré le fait que Supreme US ne détienne actuellement aucune marque enregistrée en Chine, grâce à sa notoriété elle a finalement réussi à faire annuler ces deux marques.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Un format d’émission de télévision difficilement éligible à la protection du droit d’auteur

July 24, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives